Ego-blog

Tenir un blog, c’est avoir une identité numérique. Même un blog-couture. Si, si, je vous assure. On fait des choix : parler de ci, de ça…? On donne à voir un aspect de sa personnalité, on biaise un peu parce que ce n’est pas toute la vérité ce petit boudoir virtuel, n’est ce pas? Certains taisent leurs errances, leurs douleurs, d’autres se racontent sans fard ou par à coup. Les silhouettes ont-elles des têtes? Que donne-t-on à voir des frimousses de nos enfants? Quel filtre pose-t-on sur son intimité? C’est aussi pour cela que chaque blog est unique, savamment teinté au fil des billets.

shadow

Il se trouve que j’aime les auto-portraits d’ombre. Quel rapport me direz vous? Je vous laisse deviner… Il n’y a quasiment aucune photo de moi dans l’album familial. Pas que cela me gêne vraiment à vrai dire. On pourrait presque croire que non non je n’étais pas de la partie pour les vacances à Fecamp, et que non, non plus, je n’étais pas là pour la promenade dominicale aux bords de Rhône. Il y a quelques années, sans m’en rendre compte, sans réaliser que je comblais une faille, j’ai commencé à prendre des photos de mon ombre. Je dois en avoir un centaine. Je les aime terriblement.
J’ai récemment trouvé un groupe Flickr consacré aux portraits d’ombre. C’était troublant, comme si je me faisais d’un coup une tribu d’amis, une communautée invisble et pourtant solidaire. Ca m’a ému aux larmes. Et ça, ce n’est pas ma vie privée mais tout de même de l’ordre de l’intime. A défaut du reste, j’avais envie de l’écrire ici. L’identité numérique, c’est une histoire bien complexe, je vous l’accorde. Et vous, qu’en pensez vous? 

***
Having a blog means having to deal with a virtual identity. Yes, even a sewing blog. One chooses what to talk about and what not to talk about. Some of us sometimes hide a couple of things, don’t tell all there is to tell. Others will let it flow and write about what
really is on their mind. Is your face visible on the picture you post? How much attention do the little ones get on your blog? How about private matters or intimate feelings? I think that’s the reason why every blog is unique.   
I love shadow self portraits. Why am i talking about that. I’m sure you can figure it out by yourself.  In our family album there are almost no pictures of me. Sometimes it feels a bit weird: it’s almost like i was not there. That’s because i’m always the one taking the pictures.  Honnestly i don’t mind. But a few years back i started taking pictures of my shadow, somehow filling a gap. I have hundreds of them. I recently discovered a flickr group devoted to shadow portraits
. It was an intense emtion finding all these people who were acting just like me, an unvible and virtual communauty sharing something very intimate. So, yes, i wanted to share this with you because, eventhough it’s got nothing to do with my priavte life, it sure has to do with authentic feelings.  I agree: having a virtual identity is a bit complex, don’t you think?

L’oeil photographique

img_8986
Chez Framous, on a l’âme sensible et l’oeil photographique. Sitôt reçues, les jolies cartes de Gabrielle ont trouvé place dans mon petit atelier. Impossible de les envoyer ces cartes, elles sont trop belles… Elles sont pour moi et puis c’est tout!

img_9000

 

img_9006

 

img_9001


Vous aurez compris que c’est un gros coup de coeur photographique .
Et si votre coeur est touché aussi :
Framous, c’est par ici.

***

I received those  beautiful postcards today and already adore them. There is no way i’m sending them to anyone: i like them too much. So they’re already up in my studio. Gabrielle, the photographer, is very talented. If you like these cute postacards, don’t miss her blog Framous.