Rayures et discrétion / Stripes and sobriety

J’aime les paletots. Même le mot, un tantinet bougeois, a mes faveurs. Le dernier était estival et voyant tout de pois fuscia adorné. Celui ci est sobre et automnal, structuré de fines et délicates rayures.
***
I like “paletots”. The mere word, slightly bougeois, makes me happy. The last one i made was summery and flashy with pink polka dots. This one is much more sober with its very thin stripes.

paletotrayures1

Le patron utilisé est le B5187 de Butterick. Le tissu vient de”La Maison des tissus”  à Lyon.
***
The pattern is B5187 by Butterick. The fabric is from  “La Maison des tissus”, an independant fabric shop in Lyon.

paletotraures2

Evidemment j’ai fait un nombre non négligeables d’ajustements personnels, en particulier pour le col claudine, le dos et la patte de boutonnage – autant  de clins d’oeil tendres sur le look rétro que j’affectionne. Manque plus qu’à trouver un joli patron de pantalon pour compléter le tailleur… Si vous avez des suggestions de patrons de pantalon, je suis intéressée!
***
I made several alterations of course: the collar (we french call it “col Claudine”) and back tab are my special interpretation of retro cuteness. I now need to make pants to make a complete suit. If you have any suggestion, i’d be glad to hear from you!

paletotrayures 3

Gros pois roses

paletot

Ce tissu violine à gros pois rose m’a tapé dans l’oeil lors de la vente privée lyonnaise de Bouillon de Couture. J’en ai pris deux mètres cinquante, rien que ça ma bonne dame! Pas la peine de réfléchir beaucoup: ce sera un petit paletot d’intersaison. Et non, non, pour ceux qui font la moue, les gros pois ça ne donne pas de migraine ophtalmique.

paletot pois2

La patron est maison parce que je suis un peu fâchée avec Citronille et les patrons japonais – je vous l’accorde, je fais mon affreuse snob, misant tout ces derniers temps sur Oliver, Amy et ma pomme. Humm… Soyons réaliste voulez vous? Je ne suis pas du genre à ré-inventer la roue et suis donc prosaïquement partie d’un paletot japonais tout simple déjà testé cet hiver. Ajoutons du style rétro à la mode sunday brunch jacket, puis agrémentons d’un col et d’une patte de boutonnage dans le dos directement inspirés de mon imperméable Roxy-chéri. As simple as that !

Oui mais avec deux mètres cinquante, il en reste quand même un peu du tissu, non? Et bien oui: patience, ça vient…

***

I fell in love with this beautiful polka dot fabric when shopping at Bouillon de Couture’s private sale. I bought 2,5 meters. Can you believe that?!  I did not need to think long about what i was going to use it for: it had to be a light spring jacket. Oh! By the way, if you’re wondering, no, you will not get a headache just looking at me wearing this bright and visual piece of clothe ;o)

I did not use any specific pattern for this piece. However I did use a japonese pattern – already practiced this winter – as a base for the front panels and yokes. I made many alterations however and was much inspired in doing so by the retro style of the sunday brunch jacket and my beloved Roxy vest.

I can almost hear you thinking :  “with 2,5 meters of fabric, you  should have some left?” Yes i do and it’s coming up next….