Invitations Playmo pour goûter déguisé / Playmobil invitation cards for costume party

J’adore les invitations formelles. L’idée du plaisir anticipé, comme en tout, est déjà un bonheur. Mais chez les grands, exception faite des mariages et des grandes fêtes décennales, c’est un peu ringard. On peut se rattraper  sur les goûters d’enfants. D’aileurs, vous vous souvenez peut être des invitations-barrettes déjà présentées ici il y a deux ans? Cette année, c’etait un goûter déguisé qui était prétexte au bricolage. J’ai cherché un peu des sources d’inspiration et suis tombée sur cette invitation  sur le thème Légo. Après avoir farfouillé dans les  jouets, les légos se sont fait voler la vedette par les playmobils®.

Matériel :

– des playmobils (à faire choisir au mini-pouce de votre maisonnee)
– un appareil photo et un logiciel  graphique (gimp, libre et gratuit, suffit amplement)
– une perforeuse à papier et un bout de ficelle jolie jolie
– un imprimeur ou une imprimante. J’ai utilisé les services de Moo.

Pas à pas 

Prenez des clichés en veillant à avoir un fond uniforme et en laissant une marge pour la perforation. Retouchez et recadrez les photos  en fonction de la taille et résolution souhaitées/recommandées par l’imprimeur.  Faites imprimer vos cartes, perforer et nouez! Nous avons inscrit les informations pour le goûter déguisé au verso à la main. Moo qui permet de faire imprimer des cartes avec des rectos tous différents est idéal pour ce type de projet. J’ai commandé 100 minicartes dont 16 pour cette invitation (4 invités x 4 playmobiles différents). Les 84 autres sont des “cartes de visites” qui serviront plus tard et pour toutes les autres occasions (imprimés rigolos et motifs variés sélectionnés parmi les fichiers de ce livre/cd).

Et vous? Passez vous du temps à confectionner les cartes d’invitations de vos petiots?

C’est tout pour aujourd’hui. Et pour le prochain billet, je reviens avec de la couture-déco! A bientôt

***

I love invitation cards.  It’s all about the anticipation of fun and joy.  And that anticipation is already joyful, isn’t it? But aside from weddings and the occasional party there are not that many occasions for gown ups to make formal invites. That’s why i like to take the full advantage of kids’ birthdays to make our very own DIY cards. Some of you might remember that we had had some fun two years ago with invitation cards using hair clips. This year we made invites for a costume party and were inspired by this lego project. We twisted things a bit, used playmobils® instead. And here are the resulting invites!

– Have your child select his/her favourite playmo
– Take many pics and use Gimp(free) or another software to prepare for print (resize, crop, modify, etc)
– Print them on your home printer or have them printed by a professional. 
I used Moo‘s services. And since you can print as many as 100 images for every 100 minicards, i only printed the invites i needed (4 playmobils x 4 guests)  and had the rest printed with cute patterns from this book/CD that are sure to come in handy some other time…
– Make a hole and tie a knot with some cute ribbon or rope. Write the information (time, adress, etc) by hand on the verso. You’re done!

I’d love to hear about your own invitation card projects. don’t hesitate to use the comment section!
I’ll be back very soon with a home decoration sewing project. See you soon!

Advertisements

Jour J / D-Day

Coudre m’aura appris plusieurs choses. La patience, la minutie, l’humilité, parfois la fierté. La couture m’a aussi appris, indirectement, à mettre un peu de créativité, autant que faire ce peut, dans le fil de ma vie.

Cet été, ma jolie petite fille a eu 6 ans, un âge symbolique. Pas tout à fait l’âge de raison, certes mais cet âge est pour moi la quintessence de l’enfance. Allez savoir… Pour marquer le coup, les cartes d’invitation à la fête (6 ans, 6  petites invitées!) ont été soignées et préparées longtemps à l’avance. Chaque carte postale était assortie d’une barrette-fleur, de couleur différente pour chaque invitée. Evidemment la demoiselle a participé activement à la conception et à la réalisation…

Je n’ai pas inventé ce petit truc-joli  mais me suis inspirée de cette carte (pour la saint valentin avec des sucettes plutôt que des barrettes), elle même inspirée de cette idée originale.

Voici comment je m’y suis prise :

  • Coudre une jolie robe à la fillette (modèle birthday dress de oliver + S, approprié n’est ce pas?).
  • Faire poser l’enfant dans la robette dans la position voulue, mains tendues. Prendre plusieurs clichés pour choisir le plus approprié au calme. Conserver la meilleure qualité possible en vue de l’impression.
  • Retoucher la photo selon vos souhaits. J’ai utilisé, comme à mon habitude, le logiciel libre Gimp.
  • Faire imprimer sous format carte postale. J’ai utilisé les services de Moo.
  • Fabriquer les barrettes. Les fournitures pour les fleurs en feutrine et la colle  viennent de la Droguerie.
    Les supports ont été achetés sur  Etsy en grand nombre.
  • Faire deux entailles dans les cartes postales et glisser les barrettes. Vous aurez compris qu’il faut calculer un minimum son coup pour que la distance entre les mains de l’enfant soit bonne.

Les cartes semblent avoir plu aux petites filles (et aussi à certaines de leurs mamans mais chut…)
A bientôt !

***

Sewing has taught me quite a few things. Among them: patience, humility, precision. Once in a while even pride.  But it has also taught me that i should and now can put a little magic and creativity in everything i do. Last summer my little girl turned 6. To me 6 is a very important birthday. It symbolizes the essence of childhood. Why? I’m not sure i know why but that’s how it is! As a consequence i wanted to make this birthday special. One of the things i wanted to do was to make beautiful invitation cards for the 6 little girls who were invited to the birthday party (6 years old = 6 guests and so on in our house). We figured it out a bit in advance, as these cards required a little thinking/creating/making. The cards represented my daughter handing out a big flower which was actually a hair pin. On the back was the text with the details for the party. I really think my daughter  enjoyed the whole process!

Here is how we did it:

  • First i made a cute little dress for my girl. I chose Oliver + S Birthday party dress. How appropriate, don’t you think ;o)
  • I took a few picture of the child, her arms stretched in front of her. Eventhough i had explained everything to my little girl, it was quite confusing for her.  I think she didn’t quite get it at this step of the process.
  • I used Gimp to make some alterations to the picture, add a little text on the picture too. Make sure to maintain the highest quality possible (pixels).
  • I created the actual postcard using the altered picture and adding a cute logo + text to the verso. I ordered the prints at Moo online. But i guess any  print services would work just as well.
  • I made the hair pins, different color for each guest. Materials for the flowers come from La Droguerie and Esy.
  • I made two tiny cuts in the postcard and slipped the pins into the postcards.

I was inspired by this valentine card (with lollipops), which in turn had been inspired by this original idea. Make sure to check them out!
Oh, and i almost forgot, yes the little girls who received the cards seem to have liked them. Actually some of the moms too !

Un jour / One day

jupette

Nous fêtions  ce week end les 5 ans de notre demoiselle.  J’avais pour l’occasion cousu une jupette très simple mais efficace (deux rectangles de tissu plus de l’élastique). Pour la fête, nous avions aussi confectionné quelques sacs assortis pour que les convives puissent repartir avec bonbons et petits souvenirs d’une chouette après midi. C’est la demoiselle qui a décidé que chaque sac serait unique, qui a, de fait, choisi l’ordre des bandes de tissu pour chaque pièce, qui a actionné la pédale de la machine à coudre tandis que je guidais l’aiguille, et qui, une fois la tâche accomplie,  a attribué à chacune de ses amies le petit sac qui lui reviendrait. Certes, tout cela a pris du temps (bien plus que de coudre, vite fait, les sacs moi même) mais le “processus” lui même avait un sens… comme c’est souvent le cas en couture!

jupette2

***
This week end was very special: we celebrated our daughter’s fifth birthday. I had sewed a classic and very simple twirling skirt for the occasion. We also made small fabric bags so that the children invited to the party could leave elegantly with candy and various treats. My daughter really participated in this : she’s the one who decided that every tote should be unique, consequently she chose the order of the strips of fabric for every piece, she managed the foot control on the sewing machine as i guided the fabric, and once we had finished, she even decided which bag would go to whom. Sure, it took more time than if i had made the bags on my own but i suppose that the whole process had a meaning… as it often does when sewing!