Ebook couture : la vidéo trailer…

Mon ebook sort dans quinze jours sur l’app store d’Apple.  Autant vous dire que je suis à la fois excitée et que j’ai un peu peur. En attenant, voilà le trailer officiel!

Au même moment, sortira aussi le livre Couture géométrique de miss Carole, championne de la couture ludique.  A ne pas rater pour découvrir une nouvelle manière de se faire plaisir en couture! Pour découvrir le trailer de son livre, c’est par là.

Advertisements

couture + livre numérique = citronours ! / sewing + ebook = citronours !

En préparation par ici, à petits pas :

un ebook couture avec du texte, des photos et même de la video!


BOOK_AMF_0243rs_nb

Pour résumer, c’est un peu le livre numérique que j’aurais aimé lire quand j’ai commencé à coudre : de la technique avec l’aide précieuse du numérique et de la video, les astuces des copines et les trucs de grand-mère, mais aussi, bien entendu, des tissus jolis et de la passion!

Pour en savoir plus c’est par ici, du côté de Citronours media. En attendant la sortie du ebook, il y a une newsletter, une page facebook, un compte twitter et même un compte Pinterest. See you there!

Ps: l’amie Carole, de Dis bonjour à la dame  prépare aussi son ebook. Yiiipiiii! I can’t wait…

****

I’ve been working on an ebook on sewing techniques. It will come with text, pictures and even videos.

In a nutshell, it’s more or less the ebook i dreamed of when i started sewing. Lucky me! I have a chance to have a go at it! It’s got all the useful techniques and the tricks a beginner needs to know.

If you’d like to know more, please visit Citronours media. To keep informed on the ebook until it is released, there’s a newsletter, a facebook page, a twitter account and even a Pinterest account. See you there!

Ps: my good friend Carole is also preparing her very own ebook. Yeah! i can’t wait!

Les secrets des chemises d’homme / Men’s shirt’s secrets

La chemise d’homme cela fait un moment que je tournais autour. J’avais clairement les chocottes: pour moi, La Chemise, par essence, ne souffrait aucune approximation. Elle devait être parfaite… ou ne pas être. Ce qui pose question tout de même, vous en conviendrez. Pourquoi est ce que j’acceptais que mes robes aient des ourlets pas toujours très droits ou des parementures franchement pas bien jolies alors que la chemise d’homme méritait la perfection pure et absolue? Hmm… Disons que je l’ignore mais que j’ai dépassé ce stade et me suis jetée à l’eau.
C’est le patron Negroni de Colette Patters qui m’a servi de guide. Je vous  le recommande vivement: les schémas et explications sont parfaites pour qui manie un peu l’anglais. Sarai vous prend littéralement la main et précise toujours les étapes délicates.
Ce que j’ai adoré dans ce projet, ce sont les finitions parfaites à l’intérieur du vêtement, et en particulier l’usage systématiques des coutures rabattues (pour les coutures droites mais également les emmanchures). La chemise d’homme, sous des dehors rébarbatifs et répétitifs, est une vraie mine de techniques et astuces en matière de finition. Invraisemblable qu’il m’ait fallu presque 6 ans de couture pour y venir…
Pour partager un peu de ces découvertes, j’ai préparé à l’usage des néophytes en coutures rabattues un tutoriel vidéo que je publierai dans les prochains jours. A suivre donc!

***

I’ve been wanting to make a men’s shirt for some time now. I was utterly afraid of the task. It just seemed too complicated and, mostly, i felt shirts had to be made perfect. There was no other way. Period. Why on earth did i think that? Why would i accept wonky seams on my dresses but not on a man’s shirt? Oh, well! I guess i’m over that now! So i finally made one and think i did not do too bad. Not at all perfect, but ok. I used Negroni by Colette Patter, which i highly recommend: as always, it feels like someone is there just beside you, always giving you the best advice just before you encounter a difficult step.

What i really liked in this project is that the shirt looks as good on the inside as on the outside. I loved all those flat felled seams. Men’s shirt are really awesome to learn cool tricks. Now i’m left to wonder why it took me 6 years to make one…
To share a bit of my enthousiasm, i’ve made a video turotial on flat felled seams which i’ll share here in a couple of days. See you soon!

La maison des tissus / House of fabrics

La Maison des tissus, mon magasin de tissus préféré à Lyon, a été ravagé par un incendie hier. Pas de victime bien heureusement. Mais je suis triste. J’ai une pensée pour les propriétaires, toujours aimables et avenants, de ce chouette repère de couturières. Je ne suis plus à Lyon depuis cet été mais je suis passée si souvent ces dernières années dans cette boutique, que j’ai le coeur serré.

 

***

My favourite fabric shop in Lyon, “La maison des tissus“, burnt down yesterday. No one was hurt which is of course what matters most. The owners were so nice with all their custumers and the shop had the nicest selection . I don’t live in Lyon anymore (i movede this summer to toulouse) but I visited this shop so often in the last couple of years that i feel really sad today…

Jour J / D-Day

Coudre m’aura appris plusieurs choses. La patience, la minutie, l’humilité, parfois la fierté. La couture m’a aussi appris, indirectement, à mettre un peu de créativité, autant que faire ce peut, dans le fil de ma vie.

Cet été, ma jolie petite fille a eu 6 ans, un âge symbolique. Pas tout à fait l’âge de raison, certes mais cet âge est pour moi la quintessence de l’enfance. Allez savoir… Pour marquer le coup, les cartes d’invitation à la fête (6 ans, 6  petites invitées!) ont été soignées et préparées longtemps à l’avance. Chaque carte postale était assortie d’une barrette-fleur, de couleur différente pour chaque invitée. Evidemment la demoiselle a participé activement à la conception et à la réalisation…

Je n’ai pas inventé ce petit truc-joli  mais me suis inspirée de cette carte (pour la saint valentin avec des sucettes plutôt que des barrettes), elle même inspirée de cette idée originale.

Voici comment je m’y suis prise :

  • Coudre une jolie robe à la fillette (modèle birthday dress de oliver + S, approprié n’est ce pas?).
  • Faire poser l’enfant dans la robette dans la position voulue, mains tendues. Prendre plusieurs clichés pour choisir le plus approprié au calme. Conserver la meilleure qualité possible en vue de l’impression.
  • Retoucher la photo selon vos souhaits. J’ai utilisé, comme à mon habitude, le logiciel libre Gimp.
  • Faire imprimer sous format carte postale. J’ai utilisé les services de Moo.
  • Fabriquer les barrettes. Les fournitures pour les fleurs en feutrine et la colle  viennent de la Droguerie.
    Les supports ont été achetés sur  Etsy en grand nombre.
  • Faire deux entailles dans les cartes postales et glisser les barrettes. Vous aurez compris qu’il faut calculer un minimum son coup pour que la distance entre les mains de l’enfant soit bonne.

Les cartes semblent avoir plu aux petites filles (et aussi à certaines de leurs mamans mais chut…)
A bientôt !

***

Sewing has taught me quite a few things. Among them: patience, humility, precision. Once in a while even pride.  But it has also taught me that i should and now can put a little magic and creativity in everything i do. Last summer my little girl turned 6. To me 6 is a very important birthday. It symbolizes the essence of childhood. Why? I’m not sure i know why but that’s how it is! As a consequence i wanted to make this birthday special. One of the things i wanted to do was to make beautiful invitation cards for the 6 little girls who were invited to the birthday party (6 years old = 6 guests and so on in our house). We figured it out a bit in advance, as these cards required a little thinking/creating/making. The cards represented my daughter handing out a big flower which was actually a hair pin. On the back was the text with the details for the party. I really think my daughter  enjoyed the whole process!

Here is how we did it:

  • First i made a cute little dress for my girl. I chose Oliver + S Birthday party dress. How appropriate, don’t you think ;o)
  • I took a few picture of the child, her arms stretched in front of her. Eventhough i had explained everything to my little girl, it was quite confusing for her.  I think she didn’t quite get it at this step of the process.
  • I used Gimp to make some alterations to the picture, add a little text on the picture too. Make sure to maintain the highest quality possible (pixels).
  • I created the actual postcard using the altered picture and adding a cute logo + text to the verso. I ordered the prints at Moo online. But i guess any  print services would work just as well.
  • I made the hair pins, different color for each guest. Materials for the flowers come from La Droguerie and Esy.
  • I made two tiny cuts in the postcard and slipped the pins into the postcards.

I was inspired by this valentine card (with lollipops), which in turn had been inspired by this original idea. Make sure to check them out!
Oh, and i almost forgot, yes the little girls who received the cards seem to have liked them. Actually some of the moms too !