Modifier un patron / Pattern alterations

J’ai pris la clef des champs quelques temps. J’ai de bonnes raisons sans doute : outre les semaines qui filent, il y a eu bien sûr la perte de tous mes patrons de couture par cet affreux déménageur et une panne de machine à coudre. Mais qu’importe les raisons, je reviens par la petite porte en 2012, tranquillement. Je me demande s’il y a encore quelqu’un derrière l’écran…

C’est au creux de l’hiver que j’aime coudre pour l’été. Il y a alors une sorte d’espoir dans l’étoffe légère. Si la marmotte fait, aux beaux jours, ses réserves pour l’hiver, j’aime, à l’inverse, en pleins frimas, faire de jolies robes d’été. Voici donc la dernière de ces petites robes faites cet hiver avec en tête la promesse de l’été.

Patron : “Lotus dress” de Amy Butler (déjà pratiqué pour une robe longue en tissu Petit Pan) / Tissu : Liberty Mitsi (gris)

Les cours de patronage que j’ai pris l’année dernière m’ont bien servi pour la confection de cette robe : les patrons Amy Butler taillent trop large à mon goût et ne sont pas adaptés à ma morphologies. D’habitude, en autodidacte que je suis, je bricole lors des essayages une fois la robe montée en recoupant et rabotant ici et là. Mais cette fois, forte de quelques notions de patronage, j’ai modifié le patron au préalable en prenant mes mesures et en les comparant aux différentes pièces du patron – sans me fier aux indications de taille du patron et en faisant coïncider des tailles différentes pour le buste d’une part et la taille et les hanches d’autre part.
On notera que les patrons Amy Butler comprennent les marges de couture ce qui m’a valu quelques additions/soustractions élaborées, mais je pense être arrivée à mes fins. Pour cette robe, j’ai laissé environ 4 cm d’aisance, ce que j’estime ajusté mais confortable. La ceinture est un simple rectangle de 2 cm x 1,50m pour laquelle j’ai fait deux passants sur la robe, comme le suggère le patron. J’aurai aimé tester un kit de boucle de ceinture à recouvrir de tissu (ici) mais je n’ai pas eu la patience d’attendre la livraison trans-atlantique… Il faut absolument que j’en commande un ou deux d’avance.

C’est la première fois que j’apporte autant de soin à la modification préalable du patron : cela m’a pris un peu moins d’une heure, mais la robe est tombée comme je le souhaitais au centimètre près dès le premier essayage. Incidemment, le précieux et coûteux coupon de liberty a été utilisé de manière optimale…
Et vous, est-ce que vous modifiez vos patrons à vos mesures? Si oui, pour chaque projet ou seulement pour les vêtements ajustés? Avez-vous des trucs et astuces à partager?

***
Hi! I’ve been offline for some time. I could write a whole post explaining why. Remember the loss of all my patterns because of this annoying moving company? And then, my sewing machine  failed me and i had to send it for repair. But, who cares about excuses? I’m back over here and humbly blogging my way into 2012. I wonder if there are still a few of you following My daruma via rss…

I like to sew light clothes in cold weather. In the midst of the winter, the light-weight fabrics bear some hope. I guess i’m just the opposite of marmots : they prepare well for the winter all summer; i prepare really well for summer during the cold months of january and february… So here is the last of my winter-made summer dresses. 

Pattern : “Lotus dress” by Amy Butler (made once before in Petit Pan fabric)
Fabric : Liberty Mitsi (grey)

I took a 4-day course in pattern-making last year and have put to good use what i learned as i was making this dress. Amy Butler’s patterns have a large fit and they aren’t very flattering from the waist down on me. Before i took the pattern-making class, i would have chosen a size without being really sure of what i was doing, cut the fabric, put the main pieces of the dress together and altered from there: cut a little here and there, alter the darts, adjust the side seams. But this time my first step was altering the pattern. No cutting of fabric and no threading! First i did a little math!
I totally ignored the size recommendations of the pattern, decided on approximately 4 cm ease (=1.6 inches, flattering but still comfortable).  Then i compared my bust/wait/hip measurments to the various pattern pieces. Because Amy Butler’s pattern include seam allowances, it was a bit tricky but it was well worth the effort. The belt it a simple rectangle. I wanted to try a fabric covered buckle kit (as seen here) but was not patient enough to wait for the trans-atlantic shipping. I really have to order a couple of those kits in advance. 

It’s the first time i really take the time to alter a pattern to fit my measurments. It took almost an hour to make the pattern alterations but the dress fit me perfectly right away.  Also, i made the the best possible use of my precious and pricey liberty : there was no waste of even the tiniest centimeter of fabric due to fitting issues.
What about you? Do you alter your patterns to fit your silhouette? Every time or just for fitted clothes?  Please, share your tips as this topic is of huge interest to me!

Advertisements

Repétition / Again


Redite
du cache coeur en jersey New Look 6149.
I made the New Look 6149 top in knit again.

Ces derniers mois, je suis principalement attirée par les robes d’inspiration vintage et les vêtements-doudous. Ce sont deux tendances très très différentes.  Ce modèle de cache-coeur, dans un jersey d’une grande douceur et d’une belle fluidité, est résolument un vêtement de confort qui vous enserre, vous maintien au chaud, en sécurité. Un vêtement-câlin? Vous voyez ce que je veux dire?

***

These last months, i’ve been mostly interested in vintage-inspiration dresses and comfort clothes.  I realize that these are two very different tendancies. This wrapover top, made in a very soft and drapy jersey, is definitly  a comfort piece. One that straps you nicely, one that keeps you warm and secure. Somewhat of a “hugging-top”? Does it make any sense to you?

Sur mesure / Made for me

Tout d’abord, je vous souhaite à tous une belle et lumineuse année!

Les fêtes passées, je peux sereinement reprendre le fil du blog…. Je vous ai parlé il y a quelques temps de mes velléités de patronage.  J’ai été sage et disciplinée et me suis attelée au tout premier projet du livre de Cal Patch “Design-it-yourself clothes” : une jupe toute simple avec fermeture à glissière sur le côté.  Le livre suit une progression logique d’apprentissage et la jupe est vraisemblablement la pièce la plus simple à réaliser.  La prise des mesures est un grand moment – de solitude…. Je n’avais aucune idée de mon tour de hanches, tour de taille et hauteur de bassin. Maintenant, je sais, et pensez bien que ce n’est pas le genre d’information qu’on divulgue sur le net!

En une quinzaine de minutes j’avais relevé mes mesures et il m’a fallu une grosse 1/2 heure pour dessiner mon patron de zéro – le tout à la mimine, avec un crayon, du papier, une règle et une gomme. Le résultat : une jupe noire toute simple avec un empiècement en triangle. Elle est parfaite.  Parfaite pour moi. Forcément, elle est taillée à mes mesures exactes! Un pur bonheur!

Vous aurez compris que je vais probablement persévérer dans cette auto-apprentissage du patronage. Finalement, être autodidacte me plaît peut être tout autant que parvenir à mes fins. Parfois ce n’est pas tant le résultat qui compte mais bien plutôt le processus, ce qu’on a appris en cours de route. Qu’en pensez vous? Qui d’autre s’intéresse au patronage en ce moment?

First and foremost, all my best to you fot the new year. The holiday season is behind us now and i can get back to sewig and blogging!
I mentioned a while ago my wish to learn pattern making. Ive been really serious about this and started with the first project from Cal Patch’s book, “Design-it-yourself clothes”. The first project is a simple A-line skirt and appears to be the most simple clothe to start with. Measuring my body was somewhat of an experience. Actually a very strange experience.  Now i know my hip measurement, waist, height behind and other essential stuff. Be certain that these informations are not the kind one likes to share on the internet.

In about 15 minutes, i had the measurements down and in about half an hour i had drawn my pattern from scratch. With a pencil, eraser and ruler. The resulting skirt is perfect. Perfect for me to be exact. I looks like i will continue to learn more about patternmaking in the next months as this first attempt was a success. i was tnking that maybe i like the process even more thant the actual result: it’s really a case of what you have learned in the process. What do you think? Anyone else trying to learn patternmaking these days?

Elegant china on monday (8)

Merci pour vos commentaires de la semaine dernière. Je n’ai guère avancé sur ma troisième qipao, petite forme oblige. Je n’ose cependant rater notre désormais rituel rendez-vous de début de semaine. Je vous laisse, confiante, avec “In the mood for love”.

Thanks for your comments last week. I have not been sewing much lately so my third qipao is still in the making. But i could not let a monday go by without a little inspirational post. I think you’re in good hands with “In the mood for love”.

Elegant china on Monday (5)

2009_11_blackqipao_enpied

Mon projet de qipao en 10 semaines connaît, comme dans la vraie vie, des temps de réflexion et des coups d’accélérateurs. Si le choix du patron, l’achat des fournitures et la coupe du patron m’ont pris 4 semaines, il aura seulement fallu deux soirées et une après-midi pour assembler, coudre et fignoler ma robe noire. Avouons que j’ai été aidée puisque je n’ai fait aucune retouche, la taille et la coupe tombant parfaitement à mon goût.

***
I’ve been taking my 10-week-qipao project slow on purpose. But as in real life, i’ve been subject to some uncontralable speeding up. Choosing the pattern, buying material and cutting pattern pieces have taken me 4 weeks but sewing the whole dress only took me a couple of evenings and one afternoon. I have to admit i got a little help from this great pattern : i made no alterations at all, he size i chose seems to be a perfect fit for me.

2009_11_blackqipao_detail

2009_11_blackqipao_bust

Je reviendrai lundi prochain sur les détails du montage et m’atèle dès à présent à mes deux autres interprétations de qipao. En attendant, j’ai mis de nombreuses photos des schémas de montage sur Flickr. Alors, la robe vous plaît-elle? Des remarques pour les prochaines versions?

***

Now i’ll get going on the other two qipaos i’m making for this project. I’ll give my hindsight on the  assembling of this dress next monday. Until then you can check the pictures of the assembling instructions from the book on my flickr account. So, do you like the dress? Any suggestions for the two next dresses?

A emporter / Takeout

Rien de bien créatif ces derniers jours.
La faute à Monsieur Daruma qui m’a offert un IPhone qu’il me faut dompter
et qui m’a ramené de chouettes magazines de son voyage aux Etats-Unis.
Quelle vie!

***

No real crafting going on here these days.
Blame it on Mister Daruma who bought me an IPhone i have to get acquainted with
and who brought me back these nice magazines from the US!

What a life!

keeping mebusy1

kepingme2

Madeleine de Proust

purse0

Clic-clac, c’est le petit bruit joli du porte-monnaie de mes 10 ans. J’en avais un tout orange en pvc avec des petites perles. En vacances à la campagne, j’y glissais mes centimes de francs. Bien au fond de la poche, la bourse en sécurité, le nez au vent sur mon vélo trop petit. Au bout du chemin, il y avait la boulangerie du village voisin où on pouvait se délester de ses deniers en échange de  quelques bonbons gélifiés… Version 2009, on se fournit à la Droguerie (colle et fermoire), on coupe dans la toile cirée  trouvée chez Tissus Reine, on ressort une chute Alexander Henry pour la doublure et on suit à la lettre le tutoriel de U-Handbag. Et puis, on croquerait quand même bien un car-en-sac, là tout de suite.

***

Clic-clac! That’s the cute sound my childhood purse made. When  i was ten, i had an orange one. During holidays in the counrtyside, i had my pennies secure in my purse, and the purse in my pocket. Every couple of days, i dashed on my bike to the boulangerie in the next village. There i could exchange my pennies for some jelly candy. In 2009, i go to La Droguerie to buy frames and glue. I cut my fabric from Tissus Reine. I also use some Alexander Herny fabric for the lining. The tutorial i used can be found at U-Handbag. You know what now? I feel like teating myself to some “car-en-sac” candy!

purse

purse2