Banquette-cousette ou l’épreuve de la housse / Sew-sitting

vue banquette

Il y avait une banquette jolie en briquettes dans un coin de l’appartement qui réclamait qu’on s’occupât d’elle. Il a fallu se charger de la dite banquette qu’on ne parvenait pas à faire taire. Mais comment s’y prendre? La confection de vêtements n’a pas grand chose à voir avec la couture-déco… Et la banquette n’avait rien de standard : 42 x 107 cm?! Aucune chance de trouver un coussinet adapté dans le commerce … Alors, comme d’habitude, on fait comme si on avait  peur de rien et on se lance!

Première étape: me faire confectionner un rectangle de mousse sur mesure.
Je l’ai trouvé chez Mousse et voile, à Lyon (Vaise). La vendeuse m’a fait choisir l’épaisseur et la densité et m’a coupé mon rectangle au cm près avec une sorte de scie sauteuse spéciale très impressionnante – et que j’aurai bien ramené à la maison (ça c’est mon insatiable penchant DIY…)

Deuxième étape: recouvrir la bête.
Comme la dame était très gentille, je suis même repartie avec le schéma et les mesures pour coudre ma housse de banquette. En bonus, le papier plié-épinglé pour m’expliquer la pose de la fermeture zippée! J’ai ressorti des chutes de rideaux et hop hop, la mac reprend du service. J’ai même utilisé pour la première fois une fermeture à glissière “au mètre”.

detail_banquette

papier

Et voilà, la banquette est garnie et nous avons un nouveau coin lecture. Yeah!

***
In our new flat we have a cute little brick bench that was crying out for some sitting softness. It seemed to beg for attention for months and last week we decided it was time to take care of it. But how would i manage this? The sitting area has very odd measures (42 x 107 centimeters) : there was no way i could buy anything that would fit nicely… consequently, i figured i would have to make something myself. 

First things first: getting a cut to size foam.
I found at a friendly local store, Mousse et voile, in Lyon. I got to choose density and height an the lady cut the foam with an impressive tool which i wish i could have taken home (DIY obsession again).

Next step : getting the foam covered
The lady at the foam store was very nice : she did the math and drew the outline of the cover for me. i even went home with instructions for the zipper (a very useful folded and pinned post it!). That was i all i really needed and that very night i had my foam covered! I even used a zipper by the meter for the first time.

Now, the brick bench is happy and we have a nice reading spot.

Lectures de rentrée / Back to school reading

Côté mode enfantine, au risque de faire des remous, je dois avouer que la revue Milk m’agace. Les nombreuses pubs de marques de luxe en particulier. Mais pas que. Vu le prix de la revue, franchement ça manque un peu de contenu, non? Sinon, pour diversifier nos lectures, le dernier numéro du magazine australien LMNOP est disponible (gratuitement en  téléchargement). De la mode enfantine mais aussi et surtout des lettres et des alphabets sous toutes leurs formes. Moi j’en redemande!

Picture 1
Regarding kid’s fashion, i have to admit i don’t like Milk
magazine: too much fuss, too many ads. Instead, you might want to check the latest issue of LMNOP, an australian magazine. I’m sure you’ll be inspired by the kid’s fashion section and will love all those awesome letters and alphabet products. Get your free downloadable issue here.

La couleur d’un prénom

On était venues pour acheter de la colle en bombe et une pince à écrou. Et puis on s’est retrouvées dans le rayon des pots de peinture. Tout ça parce qu’on avait transité par le niveau “Déco” de Leroy Malin et que de chouettes lettres en bois massif nous avaient halpaguées. “Prenez-nous, siouplaît, on sera mignonnes, pas un bruit, sages comme des images!” qu’elles miaulaient en coeur les enjoleuses… A fendre l’âme. Et comme on a l’âme déjà un peu fendillée, forcément, on a craqué.

lettres

Evidemment, après, il nous fallait un peu de couleurs pour nos nouvelles copines les consonnes et voyelles. Je reluquais avec envie les gammes “Marie Antoinette” et “Bohême” : bleu d’ombre, blanc loukoum, gris d’orage, rouge Garance, coquille-velours…  De la couleur chic, madame, pour les lettres d’un prénom joli.  Mais la demoiselle de 5 ans  qui m’accompagnait avait dans le même temps jeté son dévolu sur les tons de la série “Pop” : orange vif, jaune canari et rose bonbon. Tandis  que je me mangeais les cuticules en ruminant l’infâme alternative (insuffler luxe, calme et volupté dans notre chez-nous ou accepter le daltonimse invraisemblable de mon enfant), la gamine sortait de leurs petits rails tous les pots de vernis-bois-monocouche-spécial-extérieur, les brassant d’un geste ample avant de les fourguer à nouveau sur leur présentoir selon un algorythme mystérieux.  “Pourquoi tu fais les gros yeux?” qu’elle me lance la donzelle. Et de compléter par un insolent : “Tu vois bien, je range, parce que les gens du magasin, ils font rien que discuter !”

Alors, d’évidence, on prend l’orange, le jaune et le rose. Parce que cette môme a du tempérament, comme disent les grands-mères, et qu’on ne peut résolument pas écrire son prénom en gris-souris, taupe et marron-glacé…

A suivre:  l’opération colle en bombe parce qu’au départ, tout de même, nous étions venues pour ça…

***

We were there because i needed some spray glue. But we ended up in the paint alley of the hardware store. We actually got to the paint alley because we had just decided to take some delightful wood letters with us – they were stacked in the home decoration section and were crying out loud for us to buy them . It was almost unbearable. We were weak. We bought them. Of course, now we needed some paint. And so, we strolled along the paint alley. We could not leave those cute letters naked. I was just standing there, daydreaming in front of  hundreds shades of paint, wondreing if “storm grey”, “garance red” or “white loukoum” were good options. At the same time my daughter had decided to go for the flashy orange, the sunny yellow and, last but not least, baby pink. As my mind was struggling with this difficult alternative (go for the stylish and classy colours or accept my child’s colour blindness), the kiddo was taking out ot their rack all the wood-varnish-care-products-for-outdoors and carefully placing them back in some mysterious order.  She said to me: “Why are you looking at me like this? This needs somme tiddying up. The people who work here just talk and talk and talk.”

Alright then, we definitly should go for orange, yellow and baby pink. The kid has a strong personality (as grandmothers would say) : chestnut-brown, taupe and velvet-grey are NOT appropriate for this bold kid’s name.

Coming up : a projet with spray glue. That’s the reason we went to the hardware store in the first place, right!

Papier vole !

papier

Pliage de trois fois rien appris à noël de ma belle mère – qui passe de temps en temps par ici et que je remercie ! Idéal pour mon obsession des séries et des travaux manuels répétitifs. qui s’exprimait récemment, comme vous le savez, par des dizaines et dizaines de boutons dont je n’ai que faire…

Celle guirlande-ci est pour la chambre d’enfant et j’ai déjà une commande de ladite enfant pour sa maîtresse.  Je compte bien en faire d’autres pour mon coin couture, mon bureau, mes amies, etc. Allez j’y retourne, ça me démange…

Plaid please!

Elle nous invite à faire un plaid pour l’hiver. Je rechignais et puis je me suis doucement laissée convaincre: essai à petite échelle le week end dernier avec des petits carrés rose et jaune. 

Cerise sur le gâteau, mon magazine “Sew Hip!”, reçu hier, regorge de plaids tous plus beaux les uns que les autres. Je suis résolument motivée ;o)

A suivre…

Le soleil / The sun

Je n’ai pas pu résister et ai fait une petite entaille dans mon livre hollandais. Voici donc un pendentif confectionné par mes petites mimines et qui pourrait bien avoir des petits frères sous peu… Et ensuite je me remets à la couture!

Pour les magnets, c’est Helyne qui a été tirée au sort et qui recevra donc sous peu quelques uns des magnets en tissu.

***

I just had to make a small cut in my deutch book. This is a necklace i made and there might be other ones coming soon… And  after that back to sewing!

Concerning the magnets, Helyne is the lucky one and will shortly receive a few fabric magnets.