une robe d’enfant pour grimper dans les arbres / A little girl’s dress to climb trees

Cette petite robe n’a rien de spécial à première vue. Je crois que je n’aime même pas spécialement le tissu, choisi en hâte. Au moins, c’est un coton qui a un beau tombé, bein adapté au projet. Mais pour moi, cette petite robe est plus qu’une simple tenue. Quand je regarde ma fille grimper dans les arbres avec cette robe, je pense au crayon qui a patiemment dessiné l’encolure et les petites manches en tulipe, et aussi aux diverses tentatives pour finir le passepoil de la manière la plus élégante possible. C’est un peu ça la magie de la couture…

robedos

Evidemment, je pense aussi qu’il faudrait faire attention à ne pas tomber, et qu’il est bien grand mon petit singe aux genoux écorchés…

Cette robe a été cousue l’année dernière mais c’est cette année qu’elle lui va le mieux. C’est toujours comme ça : quand je couds pour elle, j’ai toujours peur d’entraver ses mouvements. Mais comme j’aime bien les robes bien ajustées à la taille, je passe souvent sur le jersey et les vêtements sportswear et  craque plutôt pour le style petite fille modèle… Alors je fais plus grand, elle flotte un peu  et finalement la robe est surtout portée l’année suivante…

Il faut croire que la couture est aussi histoire de psychologie! Qu’en pensez-vous?

robe-proche

¨¨¨
This dress is nothing special. I don’t even like the fabric that much. It was chosen in haste. Luckily, the weight and quality was just right for this project. But it is special to me still. When i look at my daughter going up in the trees in this dress, i think of the patient designing and tracing of the collar and of the tulip-shaped sleeves. I also have in mind the different trials to end the piping correctly. That’s the magic of sewing. There’s more than meets the eye…

Of course, i’m also thinking that she better not fall fall from that tree. And how much my lovely chimp with scratched knees has grown since last year.

Indeed, this dress was made last year but she’s wearing it this summer. I always make garments that end up being too large for her. why? Maybe because i don’t want the garment to be too tight and prevent her from doing what she loves most, like climbing up trees.  I could  go for knits or comfy clothes for her but i don’t. Probably because i like the traditional style for little girls. So, in an attempt to resolve contradictions, i make her dresses a little too large and we end up being patient…

I guess there are some hidden psychological issues in sewing! What do you think?

collar

Summer yukata

Après le yukata de Madame et celui de la demoiselle, voici le yukata estival de Monsieur, avec pantalon assorti. Le modèle est identique au modèle féminin à l’exception de la “jupette” caractéristique sous la ceinture obi. J’ai également fait un ajustement : les manches sont moins larges que sur le modèle traditionnel pour plus d’aisance dans les mouvements. La vie moderne requiert quelques adaptations! Pas sûr que ce soit encore un yukata… Mais qu’importe!

Ps: toujours pas retrouvé mon carton égaré de patrons. Affaire à suivre malheureusement…

***

After making my own yukata and one for my little girl, i’ve made one for Mister D, plus matching pants. The only difference with the feminine model is the lack of”skirt” that normally lies just below the belt. Also, i decided to make thinner sleeves. Yukata sleeves are traditionally much wider and are not always very pratical… And modern life requires some pratical adjustments! I’m not sure it can still be called a yukata. I guess i don’t really care!

Ps: i still have not been returned my missing patterns. Unfortunatly, this story is to be continued…

Patron issu du livre japonais / Pattern from japonese book
ISBN : 978-4-529-04241-3

Vintage Pierre Cardin

Voyez un peu ce sur quoi j’ai mis les mains : un kit de vêtement d’enfant à coudre en feutrine – signé Pierre Cardin s’il vous plaît!  Neuf, dans sa pochette et surtout, surtout, dans son jus seventies avec teintes marron et vert pomme d’époque.  Tout y est,  de la coupe graphique aux gros boutons bombés. Avouons que j’ai d’abord cru à une réédition contemporanéo-bobo. Mais non, il semblerait que ce soit de l’authentique 70’s…

Parce que je “couds un peu” et que j’ai une petite fille, quelqu’un a pensé que ça pourrait m’intéresser. Je suis hystérique, oui ! Merci beaucoup Régine!  Sérieusement, tomber sur ce kit d’époque de créateur pour petite fille pop, personnellement, je trouve ça émouvant…

***

Look what i got my hands on : a Pierre Cardin sewing kit for a little girl’s dress. If you don’t know Pierre Cardin, take a look here. The kit is a felt model cut out and ready to sew. It comes in bright apple green and brown (yuk!) and has all the required seventies’ vintage details, graphic line and huge buttons included. Let’s admit i love it. At first i actually thought the kit was contemporary, some kind of vintage inspired pack marketed for today. But i guess not: it’s really authentic: straight from the seventies. I’m thrilled. Thank you so much Regine!

Je ne suis pas secrétaire / I’m not a secretary

Motivée par la splendide robe de secrétaire de Sunni, j’ai fini la mienne plus tôt que prévu. Le patron ne présente pas de difficulté particulière si ce n’est, dans mon cas, le délicat raccord entre jupe et chemisier: une fois de plus, la taille sélectionnée me va pour le buste mais je dois raboter de tous les côtés aux hanches. Il a fallu ajuster sur la bête, centimètre par centimètre, mais j’ai tenu bon!

Patron hautement recommandable donc (simplicity 2724) d’autant que la robe est réellement très confortable à porter au bureau – même si on est pas secrétaire… Qu’en pensez vous?

Le tissu imprimé vient de La Maison des Tissus(Lyon, 9e).

***

Like i said yesterday Sunni‘s splendid secretary dress really inspired me. And, eventually, i finished mine real quick! The pattern (simplicity 2724) is quite easy to follow. But i had a some difficulty matching the shirt to the skirt : as always, the top fits fine but i have to cut off several inches at the hips. Well, well… I know i should make a muslin but for some reason i always skip this step. Why, oh why? Too impatient, maybe? Anyways, i highly recommand this pattern, all the more because the dress really is very confortable to go about – even if you’re not a secretary!

Back

De l’autre côté du miroir numérique, il y eu deux ou trois bricoles à faire, des décisions à prendre et peu de disponibilité pour la créativité. Mais je suis de retour. Merci à celles qui ont pris de mes nouvelles et toutes mes excuses à celles qui ont laissé un commentaires et à qui je n’ai pas répondu.

Je reprends doucement contact avec ce blog. Demain, promis, ici même, c’est l’arrivée du printemps….

On the other side of the e-mirror, in my real life, there has been a few things that had to be taken care of, decisions to be made and little time for creativity and sewing. Thanks a lot to those of you who asked for some news (hey, Barbara!) and my apologies if i have not replied to your comment.

But i’m back. And, i’m glad to announce that, tomorrow, right here, it’ll be springtime!

En avance/ Ahead of time

Cette année Monsieur Daruma a débarqué un sapin de noël dans notre salon le 15 novembre – avec la complicité joyeuse et survoltée de notre troll de 5 ans. J’ai fait la moue un temps et finalement je m’y suis faite. Tant et si bien que j’ai commandé mes cartes de voeux dans la foulée à la talentueuse Miss Bree/Gabrielle. Même pas peur : me voici fin prête pour le mois de décembre! Evidemment il reste deux-trois cadeaux à faire/coudre…

Petit bonheur de fin d’année selon Bree/Gabrielle

***

This year, for no apparent reason, Mister Daruma brought home a christmas tree on the 15th of november – our 5 year old troll was actually cheering him with glee. I pretended to sulk a bit but fianlly got used to it. So much so that i ordered my greeting cards from Bree/Gabrielle a few days after the tree moved in the living room. December: bring it on! I’m ready! Well, of course, i should get started on the presents…

Un jour / One day

jupette

Nous fêtions  ce week end les 5 ans de notre demoiselle.  J’avais pour l’occasion cousu une jupette très simple mais efficace (deux rectangles de tissu plus de l’élastique). Pour la fête, nous avions aussi confectionné quelques sacs assortis pour que les convives puissent repartir avec bonbons et petits souvenirs d’une chouette après midi. C’est la demoiselle qui a décidé que chaque sac serait unique, qui a, de fait, choisi l’ordre des bandes de tissu pour chaque pièce, qui a actionné la pédale de la machine à coudre tandis que je guidais l’aiguille, et qui, une fois la tâche accomplie,  a attribué à chacune de ses amies le petit sac qui lui reviendrait. Certes, tout cela a pris du temps (bien plus que de coudre, vite fait, les sacs moi même) mais le “processus” lui même avait un sens… comme c’est souvent le cas en couture!

jupette2

***
This week end was very special: we celebrated our daughter’s fifth birthday. I had sewed a classic and very simple twirling skirt for the occasion. We also made small fabric bags so that the children invited to the party could leave elegantly with candy and various treats. My daughter really participated in this : she’s the one who decided that every tote should be unique, consequently she chose the order of the strips of fabric for every piece, she managed the foot control on the sewing machine as i guided the fabric, and once we had finished, she even decided which bag would go to whom. Sure, it took more time than if i had made the bags on my own but i suppose that the whole process had a meaning… as it often does when sewing!

 

Les bandeaux de Heather

headband

Vous connaissez peut être les collections de tissus de l’américaine Heather Bailey. Non seulement la dame est talentueuse mais en plus elle est généreuse. Pour preuve : de jolis patrons proposés gratuitement sur son blog. Je me suis récemment essayé aux astucieux bandeaux et c’est un succès… en taille bébé, enfant ou adulte.

Sur le blog de Heather, dans la colonne de droite, cherchez “Free patterns” puis cliquez sur “Houray for headbands” pour obtenir le PDF. Quand on sait que la dame est également à l’origine des “trashties”, (les noeuds pour les cheveux les plus tendances du monde!) on aurait tort de passer à côté du tuto des bandeaux.

****

Heather Bailey is not only talented, she is also generous. Check out her free headband tutorial on her awesome blog “Hello my name is Heather”. Search for “free patterns” / “Houray for headbands” on the right side.