Blog-sitting : Constança prend les commandes de My Daruma!

Banner1

La talentueuse Constança du blog Saidos da Concha prendra les commandes de My Daruma du 1er au 8 août tandis que je pars me reposer dans le sud de la France. Mon petit doigt me dit que Constança vous a préparé une semaine pleine de jolis billets et de surprises. Si comme moi vous aimez le Portugal, notez bien de passer par ici la semaine prochaine… Je compte sur vous pour faire bon accueil à Constança!

Mille mercis Constança de prendre soin de mon boudoir numérique en mon absence.  You’re one of a kind! Je suis sincèrement honorée que tu ai accepté de te prêter à cette petite expérience avec moi.

***

The talented Constança (also known as blog author of  Saidos da Concha) will be taking over My Daruma from the 1st of august until the 8th. Somehow, i feel that you’re in for a real treat… If, you like Portugal as much as i do, make sure to stop by My Daruma next week!

Constança : thank you so much for taking care of my private online boudoir while i’m taking a break offline on the french riviera! I’m honoured and thrilled that you agreed to do this little experiment with me!

Around the world

Parce que j’aime bien partager mes coups de coeur du bout du monde : 

Saidos da Concha (Portugal): des mini sacs tout mignon, des tissus à tomber, des patrons vintage, une ambiance Lisboète contemporaine et trendy. Le blog est en portugais mais il y a une traduction en anglais pour la majorité des billets.

et 

Pink Penguin (Etats Unis): des accessoires jolis à la mode patchwork – mais pas gnangan du tout, des  imprimés naïfs à souhait, des tutoriels gratuits vraiment chouettes. Le blog est écrit en anglais : Ayumills est japonaise mais vit à San José aux Etats Unis depuis plusieurs années.

Bonne lecture!

***

Because i like to share my favourite blogs around the world, here are two i enjoy reading right now: Saidos da Concha (Lisboa, Portugal) and Pink penguin (San josé, US). Enjoy!

Obsession-bouton

Dernière obsession de ce côté : les boutons en tissus. Obsession voire thérapie contre le froid, la déprime hivernale et le stress inhérent à la vie de la femme moderne que je suis. Faut me voir certains soirs, dès l’enfant couchée, me ruer sur ma boîte à boutons à recouvrir, acharnée à en produire à la chaîne par vingtaine. Frénésie de chutes, clip-clap, des boutons encore des boutons. Ne me demandez pas pour quoi faire je n’en sais rien. Apaisant comme une tisane de valériane (beurk), réconfortant comme un chocolat chaud bien épais, satisfaisant parce qu’aussitôt commencé, aussitôt fini (pas comme les tuniques japonaises…). J’ai surmonté ma timidité et avoué ma dépendance hier soir lors d’un dîner  de blogo-copines qui se reconnaîtront et qui m’ont soutenu dans ma folie. Bref, j’ai fait mon coming-out! Du coup, je suis libérée et peux le crier sur les toits: j’ai une addiction aux boutons. C’est grave docteur?

boutonsfolie

Faire quelque chose…

Cela fait un moment que je n’ai pas partagé avec vous mes découvertes blogguesques là bas, hors des frontières. Voici ma dernière trouvaille qui fleure bon l’inspiration et qui laisse dans son sillon une traînée de poudre de magie : du beau avec trois fois rien, de l’imagination et du joli-tout-plein au bout des doigts.

 

image-2

Make something (Toronto, Canada)
Dans son dernier billet, Karyn explique comment elle fabrique ses propres étiquettes en tissu … en utilisant sa vieille machine à écrire. Bon sang mais c’est bien sûr! Vite! Vite! Mais où ai-je fichu ma vieille machine à écrire? Comment ça j’en ai jamais eu?  Non seulement elle a de la suite dans les idées mais en plus elle a un super job Karyn: elle a une boutique-atelier “Sew by the hour”. Pfff, le rêve…. Elle fait aussi de bien jolies tuniques. J’ai craqué pour celle ci. Du coup j’ai commandé un nouveau livre de patrons japonais. Si c’est pas malheureux!

A suivre donc ici: une tunique…

Attention jolie

mamacami
Une attention bien jolie de Mamacami est arrivée dans ma boîte quelques jours avant noël. Elle fêtait l’anniversaire de son petit coin de blog avec un bienheureux tirage au sort. Moi qui ne gagne jamais rien, j’étais sur un petit nuage quand j’ai su qu’une main innocente avait pioché mon nom. Mille mercis Cami pour ces petites étoiles aux couleurs si douces – d’autant que le crochet,c’est comme le tricot, perso, j’en suis strictement incapable! 

Ah! Si vous aviez comme mon petit quart-d’heure-café-mi-matinée m’est précieux en cette fin d’année…
Bon, maintenant, je n’ai plus qu’à retourner m’atteler à ma tenue de réveillon parce que ça commence à devenir urgent!

Attention les mirettes!

image-12

Voici ma dernière découverte blogguesque. Print & pattern est un blog anglais sur le design graphique sous toutes ses formes : tissu, papier peint, papeterie, céramique, papier cadeau, etc. On peut y suivre l’actualité graphique contemporaine, découvrir des petites boutiques de designers textiles, et même recevoir des alertes lors de la sortie de nouvelles collections de tissus. Une mine d’or pour le plaisir des yeux !

Lunch in Blogland

Il y avait Carole, Yvanne, Dorothée, et Marion. En vrac, on a parlé Mondial tissu, magazines de couture, patrons japonais, La droguerie, ratage de E, raclette et tricot. Pour faire vite, on était 5 brunettes visiblement ravies d’être là – même si on a manqué de temps pour :
1. goûter à la divine tarte aux carambars de notre hôte
2. prendre des photos

Mesdames les lyonnaises, merci pour ce bon moment!

Small is beautiful!

Il paraît que la nouvelle addiction de la blogo c’est le tricot. Même les novices s’y mettent… et s’accrochent tant bien que mal aidées des copines plus expertes en la matière. En parallèle, on trouve ces temps ci sur les blogs beaucoup de petits carrés pour faire des plaids bien chauds cet hiver.

image-41
Synthèse parfaite de ces deux obsessions tricot + plaid: le tissu “knit one” d’Auntie cookie, en version échantillon. Craquant ces petits carrés qui nous aident à faire de belles mailles!

Echantillon de tissu? Et oui, on trouve de plus en plus de mini kit de tissu, histoire d’acheter malin et ne pas stocker trop de métrage d’un imprimé dont on se lassera vite. Pour ma part, j’ai commandé ces jolies bandes d’un mètre par 6 cm, toujours chez Auntie Cookie. A coudre en petite touche pour customiser un t-hirt ou réveiller un coussin d’enfant.

image-101

Coup de coeur également pour cet imprimé matriochkas à découper de Kristen Doran. Dans un carré d’environ 50 x 50, on dispose de tout ce qu’il faut pour fabriquer de ravissantes petite bonnes femmes en 3D.

image-11

Et évidemment chez les anglo-saxons : les lots de tissus pré-découpés et prêts à l’emploi, en général issus d’une même collection, sont légion. On les trouve sous les noms de “charm packs”, “fat quarter bundle”, ou encore “half yard sets”. J’ai repéré quelques lots alléchants pour vous : Park slope, Amy Butler, Heather Bailey et Heather Ross.