Ateliers Salon ID Créatives Lyon : see you there!

Je serai au salon ID créatives de Lyon (du 17 au 20 octobre) pour animer des ateliers couture et présenter mon ebook “Bien débuter en couture” (édité par Citronours media).
J’animerai notamment des ateliers gratuits sur le biais et la passepoil : les fabriquer et savoir (enfin!) les poser correctement. J’espère vous y croiser! N’hésitez pas à passer sur le stand Citronours : je serai vraiment ravie de vous rencontrer !
Pour les dates et horaires, c’est par ici  (clic sur les photos)

biaispassepoil

Il y aura d’autres chouettes ateliers que vous ne voulez pas manquer !

Carole du blog Dis bonjour à la dame et auteur du ebook “Couture Géométrique” qui proposera des ateliers pour fabriquer une fleur de soie multifonctions et un chauffe épaules.

carole-2-projets

Retrrouvez également Sarah du blog Yes! I made it! et auteur du ebook “Bijoux et accessoires DIY” qui vous guidera pou confectionner un noeud papillon à sequins et des miroirs de poche space invader. Chic et funky!

SG_2-projets

Claire, auteur du ebook “Décoration en papier” (à paraître en novembre) sera également présente et proposera un atelier origami.

tato

Joli programme, non? Hope to see you there!

***

I’m happy to announce that i will be at the ID Créatives Show in Lyon next week to present my ebook “Bien débuter en couture (Sewing 101). I will host sewing workshops about bias and piping (how to make bias and piping and sew them properly)
Other authors will be there. Carole, author of “Couture Géométrique” and blogger at Dis bonjour à la dame; Sarah, author of “Bijoux et accessoires DIY” and blogger at Yes! i made it!; and Claire, author of “Décoration en papier”.

Hope to see your there!

Advertisements

Invitations Playmo pour goûter déguisé / Playmobil invitation cards for costume party

J’adore les invitations formelles. L’idée du plaisir anticipé, comme en tout, est déjà un bonheur. Mais chez les grands, exception faite des mariages et des grandes fêtes décennales, c’est un peu ringard. On peut se rattraper  sur les goûters d’enfants. D’aileurs, vous vous souvenez peut être des invitations-barrettes déjà présentées ici il y a deux ans? Cette année, c’etait un goûter déguisé qui était prétexte au bricolage. J’ai cherché un peu des sources d’inspiration et suis tombée sur cette invitation  sur le thème Légo. Après avoir farfouillé dans les  jouets, les légos se sont fait voler la vedette par les playmobils®.

Matériel :

– des playmobils (à faire choisir au mini-pouce de votre maisonnee)
– un appareil photo et un logiciel  graphique (gimp, libre et gratuit, suffit amplement)
– une perforeuse à papier et un bout de ficelle jolie jolie
– un imprimeur ou une imprimante. J’ai utilisé les services de Moo.

Pas à pas 

Prenez des clichés en veillant à avoir un fond uniforme et en laissant une marge pour la perforation. Retouchez et recadrez les photos  en fonction de la taille et résolution souhaitées/recommandées par l’imprimeur.  Faites imprimer vos cartes, perforer et nouez! Nous avons inscrit les informations pour le goûter déguisé au verso à la main. Moo qui permet de faire imprimer des cartes avec des rectos tous différents est idéal pour ce type de projet. J’ai commandé 100 minicartes dont 16 pour cette invitation (4 invités x 4 playmobiles différents). Les 84 autres sont des “cartes de visites” qui serviront plus tard et pour toutes les autres occasions (imprimés rigolos et motifs variés sélectionnés parmi les fichiers de ce livre/cd).

Et vous? Passez vous du temps à confectionner les cartes d’invitations de vos petiots?

C’est tout pour aujourd’hui. Et pour le prochain billet, je reviens avec de la couture-déco! A bientôt

***

I love invitation cards.  It’s all about the anticipation of fun and joy.  And that anticipation is already joyful, isn’t it? But aside from weddings and the occasional party there are not that many occasions for gown ups to make formal invites. That’s why i like to take the full advantage of kids’ birthdays to make our very own DIY cards. Some of you might remember that we had had some fun two years ago with invitation cards using hair clips. This year we made invites for a costume party and were inspired by this lego project. We twisted things a bit, used playmobils® instead. And here are the resulting invites!

– Have your child select his/her favourite playmo
– Take many pics and use Gimp(free) or another software to prepare for print (resize, crop, modify, etc)
– Print them on your home printer or have them printed by a professional. 
I used Moo‘s services. And since you can print as many as 100 images for every 100 minicards, i only printed the invites i needed (4 playmobils x 4 guests)  and had the rest printed with cute patterns from this book/CD that are sure to come in handy some other time…
– Make a hole and tie a knot with some cute ribbon or rope. Write the information (time, adress, etc) by hand on the verso. You’re done!

I’d love to hear about your own invitation card projects. don’t hesitate to use the comment section!
I’ll be back very soon with a home decoration sewing project. See you soon!

2 projets rapides avec du fil à broder / 2 quick DIY with embroidery thread

Avec quelques écheveaux de fil de broderie, trois fois rien en somme, on se prête à rêver et l’hiver prend des couleurs. C’est doux sous les doigts et ça claque dans la grisaille.

  • Pour faire un bracelet vite fait et à moindre coût, il vous faudra un tuyau en plastique souple (trouvé dans un magasin de bricolage, vendu au mètre pour trois fois rien). Il vous suffit de couper à la bonne longueur puis brûler et et souder les extrémités. Il ne reste plus qu’à choisir les couleurs et entourer le tube de fils.

                             

  • Pour faire ces petits crayons à papier mignon, commencez par entourer le crayon par le côté mine pour finir par l’autre extrémité. Un point de colle au pistolet à colle permet de fixer le fil. Le tour est joué!

Et vous, vous faites quoi avec du fil à broder?

***

Sometimes all you really need are some embroidery threads to start changing the way you feel. Choose the colours wisely and winter could get very sweet. It’s soft in your hands and the colors sting the grey of our days.

  • If you want to make this bracelet, you will need a flexible plastic tubing. Your hardware store probably has some. They are usually sold by the meter and are quite cheap. Just burn and weld.

  • To make those little pencils, start from the lead side. Using a hot glue gun, you’ll easily secure the end of the thread. 

How about you? What do you do with embroidery thread?

DIY – Rangez ces bobines ! / Tidy up those threads!

(please, scroll down for english)

Il y a eu du changement par ici. Après un détour toulousain, je suis de retour sur Lyon.
L’occasion de démanger/emménager à nouveau. Et de trouver un petit coin dans notre nouvel appartement pour la couture.
Cette fois je suis très organisée et ai pris de le temps de me confectionner un support pour bobines – à moindre coût et surtout, sur mesure.

Si vous avez envie de faire le vôtre, il vous faudra:

  • une planche en bois. La mienne est un des pans d’un vieux bureau qui a fini à la benne.
    Si vous ne trouvez pas une planche de récup chez vous, vous trouverez des planches à la découpe dans les magasins de bricolage. L’avantage: vous pourrez la faire couper aux dimensions de votre choix et pourquoi pas la peindre et la vernir ;
  • des baguettes de bois cylindriques. J’ai  les ai trouvé chez Leroy Merlin, en tronçons de 2 mètres pour moins d’un euro. Pensez à emmener une bobine et un cone pour tester le diamètre;
  • de la colle à bois. J’en avais dans le necessaire à bricolage mais vous trouverez ça dans n’importe quel magasin de bricolage ou droguerie;
  • un système d’attache pour  suspendre votre support;
  • une grande règle, un crayon à papier, une scie et une perçeuse.

Plus que 5 étapes pour finaliser ce petit projet DIY :

  1. Quadrillez votre planche en fonction du nombre et du type de bobines à placer;
  2. Percez les trous en choissisant habilement votre mèche en fonction du diamètre de la baguette.
    N’ayant jamais touché à une perçeuse avant ce jour, j’ai eu un grand moment de solitude face à la bête et ses 36 mèches: finalement, c’est pas plus compliqué qu’une mac;
  3. Avec une scie et une bonne dose d’huile de coude, sciez les baguettes aux dimensions des bobines;
  4. Mettez un peu de colle à bois sur les extrémtités des tronçons et placez les dans les trous;
  5. Vissez un sytème d’attache, comme pour un cadre ou tableau, au dos de la planche.

Et voilà, c’est terminé! Vous pouvez ajouter, comme je l’ai fait, des petites boîtes ikéa vendues en lot pour les ciseaux, aiguilles, et autres petits trucs qui traînent. J’ai gardé la plus grosse et l’ai vissé sur le bord de ma table. Amovible grâce à son rail, elle sert de poubelle de table: j’y époussette vite fait les fils, chutes et autres déchets en tous genres.

Et vous, comment organisez vous vos fils et bobines? Laissez moi un petit commentaire si vous tentez ce bricolage!

***

Some things have changed for me lately. After a couple of years in Toulouse, i moved back to the city of Lyon. Moving can be a little harsh but it also means upacking, organizing your new home and… making room for sewing. Luckily, I was able to set my very own sewing space and took advantage of the change to tidy up those unruly threads.
This is what you will need if you want to make a thread board like mine :

  • A wood board. You can recycle (i saved one from an old desk that we threw away before moving) or buy one (have it cut to the exact size you need, you can event paint it if you  like)
  • Some round wooden sticks. I bought them at my local hardware store. They were 2 meters each and cost less than 1 euro. Make sure to bring a couple of bobins to test the diameter. Buy larger sticks for the heavier serger cones.
  • Wood glue. You might have some at home. Otherwie, head for the hardware store
  • A frame hanging system
  • A long ruler, a pencil, a hand saw, and a drill

Now the five easy steps are as follows :

  1. Mark out intersecting lines with ruler and pencil.
    This is custum so count your bobins and trace accordingly.
  2. Drill the holes with the corresponding drill bit.
    It was my first time using a drill. It was not as hard as i thought i would be but selecting the right drill bit was a little tricky.
  3. With a saw, cut the sticks. You might want to cut different lengths since your bobins and cones come in various sizes. I used two lengths : one for the regular bobins, one for the serger cones.
  4. Use a little bit of wood glue on one side of the sticks and put them in the holes.
  5. Attach the hanging system at the back of the board, just as you would do on a frame.

You’re done! If you wish you can add some boxes for cissors, needles and presser feet. I used white ones from Ikéa that have the advantage of being on a rail and can therefore be taken out and put back on easily . They were sold in batch and i saved the biggest one to screw on the side of my table to be used as a convenient trash bin for threads and fabric waste.

If you have already made your own thread board or are planning to make one, i’d be glad to hear from you in the comment section! And if you have some other way to organize treads and bobins, i’d be glad to hear from you too!

Inspiration mojo

Je travaille dans l’ombre mais reviens prochainement vous montrer deux trois choses, dont ma robe Mad Men – qui sera finalement vieux rose puisque je n’ai pas trouvé le coupon rêvé en bleu pétrole à Toulouse ou en ligne… Si vous avez des tuyaux, n’hésitez pas à m’en faire part.

En attendant, je me repais d’images sur le web grâce à Pinterest, mon nouveau jouet, encore plus addictif que Flickr ou Twitter.  Kézako? Un outil pour gérer ses collections d’images glanées de ci de là sur la toile, un inspirational board comme disent les anglais. Sauf qu’avec Pinterest, on oublie les ciseaux et les punaises et on se régale.

Et comme si ça ne suffisait pas, je viens d’ouvrir un compte chez COLOURLovers. Et là, attention les mirettes: on joue à composer ses palettes de couleurs et ses motifs. Il y a même un lien avec Spoonflower, des palettes de tendance et, pour ne rien gâcher, des contenus incroyables (l’article sur  le style Mad Men, vous vous en doutez, est tombé à point nommé!)

My Daruma sur Pinterest


Et comme si ça ne suffisait pas, je viens d’ouvrir un compte chez
COLOURLovers. Et là, attention les mirettes: on joue à composer ses palettes de couleurs et ses motifs. Il y a même un lien avec Spoonflower, des palettes de tendance et, pour ne rien gâcher, des contenus incroyables (l’article sur  le style Mad Men, vous vous en doutez, est tombé à point nommé!)

videmment avec ces deux nouveaux jouets, on passe un temps fou sur l’ordi mais moi ça me donne des tas de nouvelles idées, Pinterest me donnant des idées de  couleurs … et inversement!

My Daruma sur Colourlovers

***

I have not much to show these days but i’m working hard. I’ll be back soon to share my Mad Men dress, which colour will be vintage pink because i could not find any petrol bleu fabric that i liked  however hard i tried (and trust me i tried).

Anyway, i’ve started using an awesome website lately : Pinterest, which lets you pin and collect images on the web is totally addictive. I want to use it all the time and truly have been inspired by it. What you like tells a lot about who you are…  Actually, i’ve started noticing that some colours  popped up regularly : grey, deep red, mustard yellow, white and cream, navy blue.

This actually  drove me to think about colours more. That’s how i got to COLOURlovers, an nice website where you can create colour palettes and give a try to creating patterns (which you can then use to print at Spoonflower’s).  Make sure to have a look at the awesome contents the websites offers on all sorts of trends: the blog article about Mad men’s style and colours was of course a great find at a perfect timing!

 

La chemise / The shirt

Peter, du blog “Male Pattern Boldness” lance un sew-long pour une chemise. Le patron de base est “Negroni”, le premier patron masculin de Colette Patterns. Grosse pression vu le ryhtme de publication et la grande érudition couturesque de Peter. Mais il fallait bien un Sew-along pour que je me lance dans la confection d’une chemise : l’idée d’une manchette d’homme (ci dessus) me donne des sueurs froides… Ca démarre le 1er février. Qui d’autres se lance avec Peter? Evidemment, je n’allais pas me contenter d’un seul patron, j’ai aussi commandé la jolie robe Oolong – pour moi, of course!

 

***
Peter, from Male Pattern Boldness is having a Shirt Sew-along. The pattern we’ll be working on is “Negroni” from Colette Patterns (any other shirt pattern will do however). I think i really ineeded a sew-along to embark on this shirt journey. Interfacing and sleeve Plackets (above)  have always frightened me… Well, i guess all i have to do  now is to follow Peter’s posts and advice. The sew-along begins February 1st. Are you making a shirt too? Oh, by the way, i just could not order just one pattern, so i had to have the Oolong dress too.  Another project, too little time.i better get started!