Sur mesure / Made for me

Tout d’abord, je vous souhaite à tous une belle et lumineuse année!

Les fêtes passées, je peux sereinement reprendre le fil du blog…. Je vous ai parlé il y a quelques temps de mes velléités de patronage.  J’ai été sage et disciplinée et me suis attelée au tout premier projet du livre de Cal Patch “Design-it-yourself clothes” : une jupe toute simple avec fermeture à glissière sur le côté.  Le livre suit une progression logique d’apprentissage et la jupe est vraisemblablement la pièce la plus simple à réaliser.  La prise des mesures est un grand moment – de solitude…. Je n’avais aucune idée de mon tour de hanches, tour de taille et hauteur de bassin. Maintenant, je sais, et pensez bien que ce n’est pas le genre d’information qu’on divulgue sur le net!

En une quinzaine de minutes j’avais relevé mes mesures et il m’a fallu une grosse 1/2 heure pour dessiner mon patron de zéro – le tout à la mimine, avec un crayon, du papier, une règle et une gomme. Le résultat : une jupe noire toute simple avec un empiècement en triangle. Elle est parfaite.  Parfaite pour moi. Forcément, elle est taillée à mes mesures exactes! Un pur bonheur!

Vous aurez compris que je vais probablement persévérer dans cette auto-apprentissage du patronage. Finalement, être autodidacte me plaît peut être tout autant que parvenir à mes fins. Parfois ce n’est pas tant le résultat qui compte mais bien plutôt le processus, ce qu’on a appris en cours de route. Qu’en pensez vous? Qui d’autre s’intéresse au patronage en ce moment?

First and foremost, all my best to you fot the new year. The holiday season is behind us now and i can get back to sewig and blogging!
I mentioned a while ago my wish to learn pattern making. Ive been really serious about this and started with the first project from Cal Patch’s book, “Design-it-yourself clothes”. The first project is a simple A-line skirt and appears to be the most simple clothe to start with. Measuring my body was somewhat of an experience. Actually a very strange experience.  Now i know my hip measurement, waist, height behind and other essential stuff. Be certain that these informations are not the kind one likes to share on the internet.

In about 15 minutes, i had the measurements down and in about half an hour i had drawn my pattern from scratch. With a pencil, eraser and ruler. The resulting skirt is perfect. Perfect for me to be exact. I looks like i will continue to learn more about patternmaking in the next months as this first attempt was a success. i was tnking that maybe i like the process even more thant the actual result: it’s really a case of what you have learned in the process. What do you think? Anyone else trying to learn patternmaking these days?

35 thoughts on “Sur mesure / Made for me

  1. Très belle et douce année à toi! Je vois que cela démarre à fond. Alors je te souhaite de bien t’éclater tout au long de l’année dans tes créations et dans tes apprentissages!

  2. Le patronage reste un grand mot pour moi concrètement mais je m’y intéresse sur le papier. Disons que l’idée fait son chemin et que… comme j’ai récemment accepté de coudre une robe du soir sur mesure… je pense que 2010 sera l’année de la technique.
    Santé, énergie et amour pour toi.

  3. Bonne année à toi !
    Et ça alors ! Moi aussi je m’intéresse au patronage en ce moment, tu penses bien, c’est mon nouveau métier ! Et je suis aussi autodidacte, et juste avant, j’étais bibliothécaire ! C’est assez fou, non ?

  4. Parfois et souvent tentée! je m’y suis essayée un an durant avec une prof de couture mais n’ai pas persévéré dans ce chemin. Un jour, je suis sûre que je m’y mettrai. Pour l’instant, je me lance dans de la confection plus difficile que d’habitude: chemises classiques et pantalons. Je vais suivre avec attention ton avancement dans le patronage et peut-être que tu me donneras tellement envie que je m’y mettrai! Bonne année créatrice, alors!

  5. C’est amusant, la jupe droite était la première pièce de mon cours de couture. Avec patronnage intégral également, et l’instant de solitude qui va avec.

  6. Je ne m’adonne pas au patronage, plus par manque de temps que par manque d’interet, mais j’admire les creations faites sur mesure comme la tienne et j’ai hate de voir la suite!

  7. Une très très belle nouvelle année pour toi et ta petite famille jolie Amélie, j’espère qu’en 2010 reviendra l’occasion de se voir à nouveau !

    Et pour ce qui est du patronage, ça semble merveilleux mais ce n’est pas demain la veille… Apprendre à coudre avec le peu de temps que j’ai est déjà laborieux alors tu imagines !

  8. Bravo à vous car c’est loins d’être évident de prendre ses propres mesures! Je suis très intèressée par le patronage car j’en avais marre de coudre des vêtements (mode ajustée et non japonaise) qu’il fallait rectifier avec difficultés après essayage. J’ai fini par trouver une professeur chez qui je vais en particulier pour des patrons à mes mesures. Que du plaisir mais cela serait encore meilleur si je parvenais à le faire moi-même! Tous mes souhaits et mes encouragements!

  9. Très belle année 2010 tout d’abord! Je trouve ça tout simplement génial que tu crées ton propre patron pile poil à tes mesures : grâce à toi, j ai vraiment très très envie de m’y mettre, de savoir comment modifier les patrons pour qu’ils collent à ma morphologie (est ce qu’ils expliquent aussi comment faire ca dans ton livre???) En tout cas, ton blog est décidement super, chaque fois que je viens j’ai envie de suivre ton exemple et d’améliorer ma technique : bravo!!!

  10. J’ai ce qu’il faut pour mais…je suis fainéante, je réfléchis aux pièces dont j’ai besoin et les trace vite-fait à la craie sur le tissu. Enfin…j’ai quand même une base de “haut” et de “manche” qui me servent de point de départ…ça compte ? ^^

    Et au passage…bonne année🙂

  11. Bonne année à toi et à ta petite famille.
    J’ai aussi acheté ce livre depuis quelque temps déjà et je pense que je vais m’y mettre sérieusement. petite question : où as tu acheté ta règle courbe ?

  12. merci et jolie année à toi aussi…
    pour moi, la couture c’est une activité anecdotiques et je rêverai d’avoir ton talent. Mais je suis d’accord avec toi la démarche et les connaissances qu’elle apporte sont essentiels dans tous processus créatifs…

  13. Je te souhaite également une belle et heureuse nouvelle année !
    Pour le moment, je ne m’intéresse pas encore au patronage, j’essaie de me perfectionner grâce à des patrons plus difficiles mais il n’est pas dit que ton aventure me fasse envie😉

  14. très belle année 2010 à toi aussi!
    j’ai commencé de mon côté aussi le patronage, et comme tu dis le moment de prendre ses mesures….hmmm dur dur

  15. j’aimerais bien m’y mettre car j’en ai assez de passer du temps à coudre des trucs qui ne me vont pas vraiment ou alors que j’ai tellement modifié pour qu’ils m’aillent qu’ils ne correspondent plus au patron de départ (et dans ce cas il vaut mieux ne pas regarder l’envers !!!).
    Es-tu contente de ce livre ? J’ai deux vieux bouquins de ma grand-mère mais ils me semblent compliqués. J’en cherche un plus simple.
    Bonne année :o)

  16. Bonne année à toi ! Tout à fait d’accord sur le “processus” …mais pas encore arrivée au patronnage, pourtant pas mal de déconvenues, retoucher un patron me semble une aventure et les explications “livresques” me font des noeuds au cerveau (je ne suis pas du tout configurée dans ce sens :-)). L’erreur est sans doute là : vouloir retoucher un patron existant, autant le faire dès le départ ! je vais voir le jersey plus haut…

  17. I did some patternmaking classes at a local community college. It was fun, but I found it quite hard, too. A lot of trial and error and redoing things!

  18. Héhé, je suis une adepte du patronage maison aussi. Si je peux me permettre de te recommander “How to make sewing patterns”… C’est en effet la prise de mesures qui constitue la partie la plus importante de la chose. Après, c’est vraiment intéressant et gratifiant de faire ce que l’on a en tête sans que tout ne ressemble à un sac!
    Excellente année à toi et à ta famille.

  19. Mon premier essai de patronage a été plutôt raté mais je me suis éclatée et si je ne mets pas ma robe, je me plais à la contempler et l’essayer régulièrement. Alors je te comprends quand tu dis que c’est le chemin qui est le plus plaisant et le plus gratifiant🙂

    Mon dernier patronage est un manteau. Je ne suis pas partie de zéro mais j’ai adapté un patron en imaginant totalement certaines parties (les manches et le bas du corps) et maintenant je crois que je vais me pencher sur ton livre : le patronage “au pif” c’est bien amusant mais on se sent par moment limité, on ne sait pas forcément comment arriver à certains résultat, c’est frustrant !

  20. ta jupe à l’air géniale! moi aussi le patronnage m’intéresse beaucoup, peu de temps pour persévérer en couture en ce moment dans cette voie, je doit m’en tenir à mes quelques essais pas si raté de patronnage sauvage. alors j’essaye en tricot, c’est marrant aussi. dès que j’ai plus de temps je jette un oeil à ton bouquin et lis en détail celui que j’ai déjà! et en attendant je t’adresse mes meilleurs voeux à toit et tes proches. et oui, j’espère que cette année nous permettra de nous rencontrer pour de vrai!

  21. Donc, tu nous le conseilles ce bouquin ? J’aimerais bien me lancer, au lieu de bidouiller des trucs pour faire ce que j’ai envie, mais je n’ai pas encore eu l’occasion.
    En tous les cas, bravos !

  22. rien ne vaut le sur mesure c’est sûr !!! Je patronne déjà pour ma boutique, beaucoup de tâtonnement, ce n’est pas forcément évident mais vraiment intéressant comme tu le dis …une belle année à toi aussi Amélie !

  23. eh bien je vois que l’année 2010 va nous réserver de belles surprises chez toi ! continues amélie, ton blog est une fenêtre ouverte dans le tunnel blogosphérique😉 bizzz et happy 2010 à toute la famille daruma !

  24. Bonne année Amélie !!
    J’ai le même livre ! Ce que je souhaiterais vraiment, c’est créer les patrons destinés à mes enfants, surtout la petite dernière, qui du haut de ses 2 ans prend la poudre d’escampette dès qu’elle me voit entrer dans sa chambre avec mon mètre … Il va falloir que je me fasse la main sur moi-même !
    Les patrons japonais ne me vont pas très bien et j’ai un soucis d’inadéquation buste/taille avec les mesures proposées par ceux de Colette …
    Pour l’instant, je lis et relis le livre pour bien assimiler tout ça !

  25. Bonne année à toi aussi!

    Je suis très admirative de tes activités autodidactes!! Bravo! Moi je me disperse beaucoup trop facilement, et le scrap me prend aussi beaucoup de temps…

  26. Je viens de me lancer aussi et j’utilise la méthode de l’ecole ESMOD. Je commence avec le modélisme enfant, les gabarits, la gradation etc… C’est très précis et il m’a fallu réviser ma géométrie !
    C’est assez pointu mais les résultats sont là : j’ai fait un chapeau et quelques robes, les tailles sont parfaites, le 4 ans est un vrai 4 ans !
    Un grand moment de solitude : avant d’avoir le déclic du passage 3D/2D😀

  27. J’ai trouvé un bouquin de coupe à plat chez Emmaus et ton post me rassure. Je comptais m’y mettre aussi très bientôt. Merci d’avoir partagé ton expérience.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s