Au creux de l’été / Midsummer

rougeblanc
Soyons honnêtes. Dans la chaleur de ces jours lumineux, plutôt que de faire ronronner la machine à coudre, j’ai envie de ballades, d’insouciance, et d’épaules dorées. J’ai bien cousu une jupette pour la demoiselle – “rouge-avec-des-fleurs” comme elle dit d’un seul souffle telle une unité sémantique – mais je n’ai plus envie de coudre des pièces d’été. A l’aube de mes congés, j’imagine qu’il sera sûrement trop vite passé : les vêtements tous neufs seront à peine portés que le pluvieux mois de septembre aura déjà pointé son nez. On met la pédale toute douce sur la couture et on imagine tranquillement la penderie de l’automne.

***

Let’s be honnest.  In these hot summer days, rather than letting my sewing machine purr, i crave for outdoors, free spirit and tanned shouldors.  Sure, i did recently sew a skirt for my daughter – “red-with-lots-of- flowers” as she describes it, in a single breath, as if it were one concept. But i have to admit, i don’t feel like sewing summer garments anymore. On the eve of my summer break, i’m sure it will be gone too soon : rainy september will be there before the new summer dresses have a chance to be worn. I guess i’ll just go easy on the sewing and start thinking about automn vests and blouses.